LE DOIGT DE L'ANGE suivi de L'ENNEMI INTIME - Sam 13.01.2018

Vous êtes ici : Accueil > Saison 17-18 > Janvier > 13/01 Le doigt de l'ange / L'ennemi intime

Spectacle

Une soirée - deux spectacles

19:00 Spectacle

LE DOIGT DE L’ANGE

Chant : Sarah KLENES & les apprenants de Lire et Ecrire

Artistes parole et chant : Christine ANDRIEN & Magali MINEUR

On dit que la nuit, lorsque les petits dorment, des anges viennent et se posent sur le bord de leurs ailes. Du bout du doigt ils effleurent les lèvres de l’enfant et laissent à tout jamais une trace de leur passage. Lorsque nous sommes devenus adultes un chant venu d’on ne sait où nous traverse parfois, comme une douce et tendre réminiscence de la caresse infinie du monde de l’enfance… Pendant une saison au rythme d’une fois tous les 15 jours, Christine Andrien, Magali Mineur et Sarah Klenes ont rencontré des femmes et des hommes venus de loin, parfois sans rien, pour tenter de retrouver la mémoire des anges. Une collecte de chants de plusieurs pays, berceuses langoureuses, comptines cadencées, improvisations, mélange de chansons populaires contemporaines et de tradition lointaine, dans les langues orientales, arabes, bulgares, congolaises, béninoises a donné naissance à un CD. Ce sont ces chants et ses compositions originales que nous vous présenterons lors de cette soirée extraordinaire.

 

20:00 Petite restauration

 

20:30 Spectacle

L’ENNEMI INTIME

Avec Alice MARTINACHE et Nadège OUEDRAOGO

Mise en scène : Magali MINEUR

Texte : HAMADI

Scénographie et Création lumière : Géa HERNANDEZ / Création Sonore : Cyrille MOSS / Costumes : Gaëlle MARRAS

L'ennemi intime est une plongée dans la question contemporaine la plus aiguë : la relation à l'Autre. Que deviennent nos manières de penser et nos engagements lorsque l'altérité n'est plus simplement un fantasme en noir et blanc mais dorénavant au plus proche de notre quotidien ? Au travers de deux voix féminines que tout semble séparer (origine ethnique, couleur de peau, pensées et croyances sur le monde...), de récits croisés emprunts de force et de poésie, cette création mêlant jeu d’acteurs et diffusion sonore ne laissera personne indifférent sur ceux que l'on appelle les « réfugiés ».